Comment motiver vos élèves ?

La motivation des élèves doit toujours être la préoccupation première des encadreurs. Motiver vos élèves pour les pousser à s’améliorer et à fournir plus d’efforts. Il est important de susciter en chaque élève un intérêt envers les activités scolaires, afin de garantir une persévérance dans les études ainsi qu’une réussite scolaire. Les coachs et les professeurs particuliers doivent donc trouver des stratégies de motivation et surtout, les adapter à chaque type d’élève.

  1. Les sources de motivation chez les élèves

Plusieurs facteurs peuvent influencer la motivation chez les élèves. Il y a des facteurs qui émanent de l’élève lui-même. On citera ici : sa détermination à atteindre une satisfaction personnelle, la notoriété que lui confère la réussite au sein de sa famille par exemple. Il y a aussi des facteurs liés à son environnement scolaire, notamment en classe. Ici, l’élève se sent contraint d’atteindre les objectifs, car il est sous la pression des encadreurs qui exercent un contrôle sur lui. Les contraintes sont soit des récompenses, soit des sanctions qui poussent l’élève à se surpasser.

  1. Motiver vos élèves en les impliquant dans le travail et en les guidant

Rendre un élève acteur de ses propres activités d’apprentissage, est l’une des techniques pédagogiques qui incite l’élève à accorder plus d’attention et d’intérêt à ses études. Une autre technique toute aussi efficace, consiste à rendre le coach ou le professeur particulier, acteur majeur de l’enseignement.

  • L’élève acteur de son apprentissage s’implique davantage, pour la simple raison que, le sens de la responsabilité et la confiance qui lui sont donnés sont pour lui des valeurs à préserver. Ainsi, l’encadreur s’investira à mettre l’élève au centre de la réalisation des projets, à lui laisser la latitude de faire lui-même ses exposés, de résoudre ses problèmes, de faire des expérimentations en laboratoire. Il est en effet démontré en psychologie qu’une personne à qui on confie des responsabilités s’implique plus que celle qui ne reçoit que des instructions.
  • Guider un élève dans son apprentissage ne devient une source de motivation que lorsque l’encadreur se fait clairement comprendre. Il ne suffit pas de donner le cheminement de résolution des équations mathématiques, de faire des exposés des cours, de faire des démonstrations en laboratoire, etc. Le coach doit savoir être explicite et clairement compréhensible. Il doit pouvoir utiliser tous les outils nécessaires afin que l’élève comprenne clairement ce qu’on attend de lui.
  1. Comment motiver vos élèves ?

Voici de manière succincte, des éléments pouvant susciter de la motivation et encourager ceux qui sombrent dans le découragement dû à l’échec. Les activités d’apprentissage suscitent de la motivation chez les élèves lorsqu’elles respectent certaines conditions.

  • Des activités intéressantes qui correspondent aux champs d’intérêts de l’élève. Il s’agira de proposer des activités qui cadrent avec les intérêts liés à son âge, son milieu de vie, par exemple.
  • Des activités captivantes qui évitent la monotonie par leur diversité.
  • Des activités qui constituent un défi pour l’élève, avec des objectifs raisonnables. Un succès facile désintéresse l’élève, de même qu’un échec qu’on ne peut relever.
  • Des activités de la vie courante, qui mènent à des réalisations.
  • Des activités qui donnent la possibilité de faire des choix, de responsabiliser l’élève.
  • Des activités qui encouragent la communication et la multidisciplinarité.
  • Des activités qui ne durent pas très longtemps.

La motivation ciblée sur l’élève permet au professeur d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixé. Cela n’est possible que si le coach ou le prof développe plusieurs compétences.